mercredi 4 novembre 2015

La gravure au burin

Après un stage de gravure avec les MOF (Meilleurs Ouvriers de France de Saint-Etienne), je me lance!
La technique n'est pas aisée à maîtriser, c'est un métier à part entière!!
Nul doute qu'il faudra un certain nombre de coups de marteaux avant de maîtriser cet art mais pour l'instant le but est de pouvoir pauser ma signature sur les lames de mes couteaux puis réaliser quelques guillochages.


Une petite plaque d'acier pour s’entraîner. 

Matériels nécessaires : 
- réaliser son burin,
- un porte outil,
- un petit marteau,
- une pierre d’affûtage,
- de la patience!

Ma signature mesure 7 mm.

Les avantages principaux de cette technique par rapport à la gravure à l'eau forte ou le poinçon sont la finesse et la netteté des traits obtenus.

La réalisation du profil du burin est essentielle pour réaliser une belle coupe. Il est indispensable de réaliser un profil parfaitement symétrique avec les bons angles de coupe. Pour cela il faut une pierre d’affûtage, un peu d'huile mécanique et beaucoup d'huile de coude!

Que pensez-vous de ma signature?

2 commentaires:

  1. Sympa ta signature !! Effectivement c'est super fin !

    C'est toi qui a fait le burin ? Tu l'as forgé ?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai acheté le porte-outil et j'ai fait le burin en acier rapide.
    La grande difficulté de la gravure réside dans le façonnage et l'affûtage des burins.

    RépondreSupprimer